A propos

Alexandre Touguet

Diplômé de Kedge Design School en 2010, il commence sa carrière aux côtés d’Ora-ïto comme designer industriel. Après cette première aventure de deux ans et en quête de nouvelles expériences, il rejoindra successivement l’Agence Fritsch-Durisotti puis l’Agence Christophe Pillet au sein desquels il observera différentes manières d’exercer le métier et s’en inspirera afin de construire sa propre identité. En Février 2014, Philippe Starck lui ouvre les portes de son agence pour une collaboration qui durera près de 5 ans pendant laquelle il renforcera ses convictions, son savoir-faire et affinera sa vision artistique. Ces années passées auprès des meilleurs lui permettent de devenir complètement autonome et d’acquérir les compétences nécéssaires à la réalisation d’un projet dans sa globalité. L’agence Alexandre Touguet propose aujourd’hui son expertise dans le design thinking, la modélisation 3D, l’image de synthèse et plus généralement la création industrielle.

Le Design Industriel par le Numérique

Depuis plusieurs années, le métier de Designer Industriel est en constante évolution. C’est principalement l’outil informatique qui a révolutionné le process d’exécution et offert de nouvelles perspectives. L’outil 3D permet de visionner rapidement et de manière séduisante un Produit ou un Espace. La souplesse et la précision apportée par ces nouveaux outils permet aussi un gain de temps pour la phase de production. Il est par exemple possible de fournir un fichier 3D afin de réaliser directement un moule pour de l’injection plastique. Utiliser ces outils de manière adéquate est devenu indispensable pour le designer contemporain et c’est pour cette raison que l’Agence mets l’informatique au coeur de sa méthode.

Design Thinking

Modélisation 3D

Image de synthèse

Première étape : La phase Créative

La phase créative consiste à définir, avec l’aide du client et d’un cahier des charges précis, des pistes créatives qui pourront êtres développées selon leur pertinence. Cette étape est une véritable discussion avec le client qui connaît bien la réalité du marché sur lequel il se positionne ainsi que les contraintes à intégrer au projet. Elle peut se résumer à des croquis sur papier ou des ébauches 3D.

Deuxième étape : La modélisation 3D

Cette phase va permettre de matérialiser et d’affiner une idée exprimée sur papier. L’outil 3D permet aussi de valider des suppositions en visionnant directement les échelles, les volumes et autres détails techniques avec précision. Elle est une phase indispensable et constitue un gain de temps précieux car elle peut être exploitée directement par un bureau d’étude mais peut aussi servir à la réalisation d’image de synthèse afin de communiquer sur le projet (voir 3ème étape).

Troisième étape : L’image de synthèse

L’image de synthèse va permettre de figer le design en appliquant les textures et les matières au projet qui va prendre vie et permettre au client de visualiser son produit. Le niveau de rendu peut aujourd’hui atteindre un niveau photographique à tel point qu’il sera quasiment impossible pour une personne lambda de différencier une image de synthèse d’une photo réelle. Ces images pourront aussi bien servir aux techniciens chargés du prototypage afin de rester fidèles à l’idée originale ou à la communication pour la promotion du projet sur le marché.

This is a unique website which will require a more modern browser to work!

Please upgrade today!